La machine à pâtes

Comment faire des pâtes soi-même ? C’est assez simple avec une machine à pâtes et un robot de cuisine.

Tout d’abord, la pâte de base pour 6 :

  • 300 g de semoule de blé fine
  • 150 mL d’eau
  • 1 grosse pincée de sel

On met la semoule et le sel dans le robot et on ajoute l’eau petit à petit en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte élastique. Il ne faut pas nécessairement mettre toute l’eau, souvent il en faut un peu moins. Une fois la pâte terminée, on la place dans un bol avec un film alimentaire pour ne pas qu’elle sèche.
On peut modifier facilement cette recette, avec du concentré de tomate (1 grosse cuillère à soupe) on obtient des pâtes rouges, avec du pesto des pâtes vert pâle avec un bon goût de basilic. On peut aussi ajouter du thym, de la purée de betteraves ou pourquoi pas du colorant alimentaire.

Ensuite, on coupe la pâte en 4. On prend un quart de pâte que l’on aplatit un peu, on le tartine de farine et on le passe au cran le plus large de la machine.

Le résultat est souvent très irrégulier donc on replie la pâte sur elle même en trois et on repasse le tout au même cran.

Il faut recommencer jusqu’à ce que la pâte soit assez lisse et commence à prendre une forme assez rectangulaire. En général je fais entre 3 et 5 passages. Il ne faut pas hésiter à remettre de la farine pour ne pas que cela colle. Ensuite, on resserre d’un cran entre chaque passage jusqu’au plus fin.

Une fois la pâte étalée, vous pouvez l’utiliser comme lasagnes ou raviolis ou encore la couper en tagliatelles ou spaghettis par un dernier passage dans le rouleau de découpe correspondant.

Pour conserver les pâtes découpées, commencer par bien les mélanger avec de la farine et faire des petits tas à mettre sur un plateau. Vous pouvez les laisser sécher un jour ou deux et les manger de suite (3 min dans l’eau bouillante environ) ou les congeler pour plus tard. Les petits tas permettent de choisir la quantité à faire cuire plus facilement.

Publicités

2 réponses à “La machine à pâtes

  1. Pingback: Lasagnes aux purées de courgettes-carottes-tomates | Cordon Bleu Azur

  2. Pingback: Tagliatelles bicolores | Cordon Bleu Azur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s