Voyage gourmand en Suéde – partie 1 (cuisine maison)

Cette année, pour les vacances, je suis partie pendant 10 jours avec une amie en Suède. Plus exactement à Göteborg ainsi qu’une étape de deux jours à Jönköping et Gränna, au bord du lac Vattern.
Voici donc un petit compte-rendu de ce que nous avons dégusté là-bas. Cette première partie concerne les plats que nous avons cuisiné nous-mêmes avec les produits du supermarché. Elle a donc pour but de montrer qu’il est facile de cuisiner des bonnes choses et de faire des découvertes culinaires en cuisinant soi-même à l’étranger. Le supermarché est aussi un lieu à visiter à l’étranger, on y découvre des choses différentes. 

Pour lire la suite, cliquer pour la partie 2, la partie 3, la partie 4 et la partie 5.IMG_0134_blanc

Avec mon amie, nous avions décidé de nous faire à manger nous mêmes pour avoir un budget raisonnable sur place. La vie est plutôt chère en Suède donc cela s’est avéré une bonne idée. IMG_9897_blanc

Voici un plat de riz avec du maquereau fumé à chaud (warmrökt) et mariné au poivre ainsi qu’une sauce au yaourt (assez épais type yaourt à la grecque) avec des tomates et des herbes aromatiques. On trouve le maquereau au rayon poissonnerie dans les supermarchés suédois. J’ai déjà vu ce type de produit en France aussi donc la recette peut être reproduite facilement. IMG_9605_blanc

Voici les köttbullar (boulettes de viande suédoises). Difficile de passer à côté, il y en a un rayon entier dans les supermarchés. Je les ai dorées à la poêle et cuisinées avec de la pulpe de tomates aromatisées aux herbes. Le tout servi avec des pâtes, c’est un repas simple et savoureux. IMG_9486_noir

Voici le « warmrökt lax », c’est à dire du saumon fumé à chaud. La texture est intéressante, vraiment différente du saumon fumé que l’on trouve en France. Ce saumon était mariné citron et poivre. Je l’ai émietté avec des pâtes et du yaourt assaisonné. IMG_0590_blanc IMG_0028_blanc Voici les fameuses pommes de terre à la suédoise. Pour les découper, j’ai utilisé des baguettes chinoises placées de chaque côté de la pommes de terre. Mais à la fin du séjour, j’ai trouvé un petit accessoire qui ressemble à un porte-savon permettant de caler la pomme de terre pour la couper sans aller jusqu’au bout. Nous avons mangé ces pommes de terre avec du maquereau et du yaourt ou avec des ribs de porc marinés. Dans les deux cas, c’était très bon mais attention à la variété de pommes de terre. Il faut qu’elle convienne pour une cuisson au four. 20150715_205009_noir 20150715_204042_noir
Enfin, des panés de saumon mozzarella et poivrons avec du coleslaw. Ces panés étaient surgelés et en vrac, on pouvait donc choisir la quantité voulue exactement. C’est très pratique. L’assaisonnement est une recette « fond de placard » car nous n’avions pas de vinaigre à disposition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s